Vous l’aurez bien compris, rien qu’au titre, on va parler cheveux pour une fois. & si il y a bien une chose que je ne change pas, et qui finalement n’a pratiquement jamais changé, c’est ma routine brushing. Alors ce qui est sur par contre c’est que je suis loin d’être la pro de la brosse ronde & du sèche cheveux parce que le brushing type ( tout droit sorti de chez le coiffeur #stardeHollywood ) c’est vraiment pas ma tasse de thé. Du coup j’ai essayé plusieurs type de coiffure “basique”, jusqu’à trouver la bonne. Du moins, celle que je préfère au delà de toute les autres.

Avant d’en venir plus loin et de commencer mes explications détaillées, il faut savoir qu’à leur actuelle je suis encore en cure levure de bière (pas très efficace pour le moment) pour mes cheveux qui ont décidé de tomber en masse au point que j’ai pratiquement perdu la moitié de ma masse capillaire en un an. Qui dit masse capillaire perdu, dit cheveux plats, trois poils sur le cailloux et surtout des trous par-ci & par-là. De quoi me faire criser. Pour ce qui est du reste, mes cheveux sont plutôt fins avec un dégradé de cuivré depuis mes repousses. Pour la petite anecdote, il y a un an et demi j’ai voulu avoir l’effet sublime des reflets caramel/miel/cuivré, et j’ai finis avec de grosses mèches et des blondes. Merci l’apprenti coiffeuse. Du coup j’avais fait rattrapé ce petit problème, par ma coiffeuse actuelle, avec qui on avait opté pour un cuivré en gardant quelques reflets blonds par-ci et par-là de façon à ne pas recoloré tout les cheveux qui avait été TROP décoloré. Bref, aujourd’hui j’ai donc mes racines qui ont repoussé, mes cheveux ont tendance à pousser très vite; et j’ai donc un “dégradé” entre le cuivré/roux/blond et ma couleur naturelle qu’est le brun.

Première étape le démêlage. Peut être banal & logique comme ça pour certains, mais démêler ses cheveux c’est indispensable. Pour ça, sans aucune hésitation c’est pour ma Tangle Teezer que j’opte. Ca fait des années que je n’utilise plus que cette brosse pour mes cheveux. Même si certaines détestent cette petit brosse sur la blogosphère, d’autres l’adore & je suis l’une d’elle. Ce que j’aime avec cette brosse c’est simplement le fait qu’elle ne tire pas et n’arrache pas les cheveux (qui tombent déjà bien assez par eux-même) mais aussi qu’elle les démêle parfaitement sans les abîmer ni les casser. Je n’utilise pas de démêlant sur mes cheveux une fois sec, je préfère mettre mon huile auparavant sur mes cheveux humides en sortant de la douche. J’utilise l’huile 3 Miracle Oil de Aussie. Elle peut s’utiliser de trois façons différentes : avant la douche comme un masque en quelque sorte, sur cheveux humide après la douche et enfin sur cheveux sec. Personnellement je préfère la seconde option, sur cheveux sec j’ai toujours l’impression que mes cheveux sont gras après l’application même en étant appliqué que sur les pointes et les longueurs.

Une fois mes cheveux bien démêler et prêt pour la prochaine étape, je les protège avec le soin protecteur de chaleur sans rinçage de Franck Provost. Ça fait des années que j’utilise ce spray qui protège les cheveux à la perfection jusqu’à une chaleur de 230 °C. Ce que j’aime c’est non seulement son efficacité mais aussi sa petite odeur, particulière mais agréable! En plus de ça il adoucit la chevelure et facilite le coiffage / la mise en forme. J’en vaporise équitablement sur l’ensemble de ma chevelure en faisant attention au retombé dans le sens où une fois au sol, ça glisse!

Une fois mes cheveux secs, nourris et protégés, il est temps de passer à l’étape cruciale : le coiffage. Pendant longtemps j’étais de celle qui aimait les cheveux bien lisses, bien raides jusqu’au pointes. Depuis, mes goûts ont bien changer et je préfère de loin une coupe un peu plus vivante, avec plus de mouvement. Un peu Wavy sur les bords. Depuis plus de deux ans maintenant, quand il s’agit de bouclettes ou de mouvements j’utilise le boucleur automatique qu’est le Curl Secret de Babyliss. Un petit gadget qui a révolutionner la manière donc je me bouclais les cheveux et surtout a clairement réduit le temps que je passe dans ma salle de bain pour trois bouclettes. Il faut dire qu’avec ce fer à boucler il est vraiment impossible de louper ses boucles. Que ce soit des très serrées comme juste des ondulations ou simplement des boucles plus souples. Simple comme bonjour et en quelques petits “bipes” la boucle est bouclée & on peu passé à la suivante. Son système rotatif alternant permet vraiment d’avoir un look vraiment naturel en ayant une boucle sur deux dans le même sens. Pour faire l’ensemble de ma tête je mets environ 10 à 15 minutes contre 30 à 45 avec le lisseur. Généralement j’opte toujours pour la première ou deuxième variation de boucle c’est à dire ondulation ou boucle souple, je ne suis pas une grande fan de ces boucles trop serrés, qui sont bien trop serrés à mon goût. A savoir, en plus des différentes options de définition de boucles il y a également deux options pour la chaleur, soit 210°C soit 230°C. Par habitude, j’utilise rarement le minimum et ai tendance à directement passé à la température maximale. Mauvaise habitude certes, mais j’ai l’impression que mes boucles tiennent bien moins longtemps lorsque j’opte pour les 210°C. Par ailleurs il est essentiel, voir même indispensable d’avoir les cheveux démêlés pour utiliser l’appareil, de façon à ne pas avoir les cheveux qui se bloque à l’intérieur mais aussi pour éviter de perdre du temps bêtement à chaque triple-bipe de l’appareil pour signaler la mèche bloqué qu’on va devoir démêler par la suite. Je suis dingue de cette appareil depuis que je l’ai, c’est fou le gain de temps et surtout la facilité avec laquelle on obtient de jolies boucles bien définies. Une fois toute ma tête bouclée, je détends les mèches et donne un effet wavy, un effet coiffé-décoiffé, avec mes doigts la tête en bas. 2 ou 3 passages, sans plus pour éviter de faire sortie du lit ou lendemain de soirée démentielle.

Petit conseil, le mieux est de se laver les cheveux la veille au soir. Inutile d’espérer avoir de jolies boucles tout au long de la journée si vos cheveux sont fraîchement laver et surtout si vous les avez séché au sèche-cheveux au préalable.

2

2 Comments

  • Emilie
    6 février 2017 Reply

    Ahah moi aussi j’ai arrêté les conneries de vouloir des cheveux raides à tout prix! Les miens sont déjà naturellement raides avec parfois qques ondulations, du coup je les laisse relativement tranquille. Si jamais je veux faire des boucles j’utilise tout simplement mon fer à lisser (qui ne me sert qu’à ça en fait…) : http://www.trendyliss.com/catalogue/luxury-purple

    Tu penses que je devrais investir dans un boucleur directement?

    • Emysnotebook
      7 février 2017 Reply

      Hey ma belle ! J’ai aussi utilisé la technique du liseur pendant longtemps ! Pour répondre à ta question, Je vais te dire que non, enfin pas nécessairement. La technique du liseur est bonne à mesure de ne pas l’utiliser tout les jours et savoir faire attention à ses pointes.. Je ne sais pas comment tu procèdes mais beaucoup tire sur les mèches comme on dire sur un ruban avec un ciseau… De quoi tuer ses cheveux avec le temps – je parle en connaissance de cause – après si tu désires vraiment boucler tes cheveux tout les jours et avoir un rendu bien structurer c’est une idée oui, de façon à ne pas torturer tes cheveux tout les jours ! Bisous

Leave a Reply