L’an passé sur les réseaux, vous l’avez surement vu passé ce fameux “challenge“. La chorégraphie de l’autopalpation reprise par beaucoup de femmes sur Instagram notamment. Chaque geste compte & chaque seconde également.

Pour parler un peu chiffres, avec environ 54 062 nouvelles personnes touchées chaque année, le cancer du sein est le plus répandu des cancers féminins. Près d’une femme sur neuf sera concernée au cours de sa vie, le risque augmentant avec l’âge. Moins de 10% des cancers du sein surviennent avant 40 ans. L’incidence augmente ensuite régulièrement jusqu’à 65 ans. C’est pourquoi, dès 25 ans; il est important/indispensable de faire un examen clinique de vos seins (palpation) par un professionnel de santé une fois par année & par vous même régulièrement. Apprenez à connaître votre corps, vos seins, dans ses moindre recoins pour pouvoir prévenir et non avoir à guérir.

LE GUIDE DE L’AUTOPALPATION ?

1# Se positionner

Pour pratiquer l’autopalpation mammaire dans les règles de l’art, la patiente doit se tenir debout ou assise devant un miroir. Si on nomme cet examen « autopalpation », il ne faut pas oublier que l’examen visuel reste très important dans le dépistage du cancer du sein, et que la palpation ne peut suffire. La position de la femme lors de l’examen doit donc lui permettre de bien voir ses seins, dans une position neutre (les bras le long du corps et le dos droit) qui lui permet de repérer d’éventuelles asymétries inhabituelles.

2# Examen visuel

Observez méticuleusement vos seins dans le miroir à la recherche d’écoulements anormaux au niveau du mamelon, de taches, de crevasses, de plis, de croutes, de squames ou de tout élément inhabituel. Une asymétrie progressive, un gonflement (symétrique ou non) en dehors des périodes menstruelles et prémenstruelles ou des rougeurs doivent vous alerter.

3# Autopalpation

Levez ensuite le bras gauche, et palpez doucement et soigneusement votre sein gauche à l’aide de votre main droite. Vous devez être sûre d’examiner la totalité des deux seins, ainsi que le creux de l’aisselle, de chaque côté. Utilisez la pulpe de vos trois doigts du milieu de la main gauche pour le sein droit et vice versa. Pour chaque mouvement, utilisez trois niveaux de pression : superficielle, moyenne, forte. Trois méthodes peuvent être utilisées : la méthode radiale, la méthode circulaire, la méthode verticale.

  • La méthode radiale : Débutez la palpation en partant du mamelon et poursuivez jusqu’à l’extérieur du sein, en formant des lignes droites. Renouvelez en décalant la ligne de palpation, de manière à faire tout le tour du sein. 
  • La méthode verticale : En partant du haut de l’aisselle, palpez votre sein de haut en bas dans des plans parallèles très minces pour être sûre de ne manquer aucune zone.
  • la méthode circulaire : En partant du haut de l’aisselle, palpez votre sein en tournant en spirale. Terminez par l’examen du mamelon.

Ce qu’il faut chercher ? Ces anomalies qui doivent attirer votre attention : une variation de la taille et de la forme de l’un de vos seins, une boule palpable, une rétractation de la peau (du sein ou du mamelon), un épaississement de la peau, une rougeur ou des veines apparentes, un écoulement au niveau d’une mamelon & toutes anomalies d’apparition récentes.

1

Blogueuse lifestyle, beauté & parfois mode; je tiens ce blog depuis 2012. Responsable marketing à coté de tout ça dans ma vie professionnelle, le blog est mon petit échapatoire. L'endroit où je divage, je m'exprime & partage ce que bon me semble.

Leave a Reply