Hormis l’article que je vous ai fait sur mon vanity pour un week-end escapade.
Je me suis dit qu’il était temps de reprendre les choses en main surtout avec le soleil qui pointe le bout de son nez.

Alors malgré mon envie, je suis de celles qui n’ont pas forcément le temps de se dorer calmement la pilule au soleil ces derniers jours. D’ailleurs, les prochains jours non plus. Et même si j’assume mon coté “blanche comme des fesses”, il faut dire que moi aussi je veux un teint doré & un bronzage de tahitienne pendant les mois à venir. Alors je vais pas vous le cacher, pour paraître moins blanche et fatiguée mon arme “secrète” reste : l’auto-bronzant. De vous à moi, je sais bien qu’entre nous je ne suis pas la seule, admettez le. Rien de plus simple pour paraître bronzée le lendemain comme celles qui passent deux semaines au soleil. Mais on dit souvent que l’auto-bronzant c’est bien beau à condition à ne pas ressembler à une orange/pamplemousse tachetée – pour être gentille sur la métaphore, bonjour Trump -. Alors depuis deux ans maintenant j’ai trouvé mes petites astuces pour un rendu naturel & surtout SURTOUT éviter l’effet peau de vache – ou dalmatien-, ou toutes autres erreurs que j’ai pu faire auparavant #nobodyisperfectsorry.

On est un peu en mode retour au source avec les astuces de mamie d’Emy, mais il faut dire que même si avant je n’était pas auto-bronzant mon avis ayant changé il y a deux ans je me devait de vous expliquer pourquoi, et surtout comment l’appliquer. Alors pour le petit “disclamer”, si j’utilise de l’auto-bronzant c’est bel & bien parce que je n’ai point le temps de m’étaler au soleil la journée, et mes seuls jours de repos ne sont point assez peu chargé pour me le permettre. J’ai du coup décidé de commencer cette alternative il y a deux ans – presque trois -. Et autant vous dire que c’est deux fois plus efficace pour moi que de traînasser au bord de la piscine, de passer par l’étape tomate/homard, et ensuite voir mon bronzage arriver & peler. Cet année, si vous me suivez sur Instagram, vous l’avez surement vu, je me suis fait tatouer il y a peu. Oui, j’ai pas choisi la meilleure période. Mais qui dit tatouage, dit crème indice 50 & même si on bronze à travers, j’avais pas envie de prendre le risque qu’il devienne bleu en trois semaines. A savoir que, malgré tout, un auto-bronzant ne protège pas contre les UV.

COMMENT APPLIQUER UN AUTO-BRONZANT ?

1# Première chose, l’étape la plus importante c’est bel & bien de préparer sa peau. Et qui dit préparation de sa peau dit exfolier & laver. C’est primordiale d’avoir une peau propre & parfaitement exfolier avant l’application de son auto-bronzant afin d’éviter justement toute les taches possibles & imaginables qui apparaîtront comme par magie une fois le produit imprégné. Alors on exfolie & on nettoie en profondeur sans oublier un seul petit coin.

2# Une fois la peau propre & sèche c’est le moment ultime d’appliquer son auto-bronzant. Bien entendu, il ne faut pas hydrater sa peau avec une crème auparavant au risque de ressembler au manteau rêvé de Cruella. Puis il suffit de suivre les instructions au dos de son auto-bronzant. Pour ma part, j’ai utilisé deux marques différentes & les instructions ont toujours été les mêmes : parcimonies sur les extrémités (mains, pieds, coudes & genoux) et en mouvement circulaire sur le reste du corps à l’aide du gant d’application.

3# Une fois que tout le corps est bien recouvert il faut laisser sécher plus ou moins longtemps & éviter l’eau pendant 6 à 8 heures.

CONSEILS PRE & POST-APPLICATION ?

Lorsque j’applique mon auto-bronzant, je mets toujours mon bas de maillot de bain. D’ailleurs, depuis, on va dire que, j’ai un un bas de maillot dédié à mon auto-bronzant (pour éviter de salir mes maillots chouchous). C’est un peu bête à dire mais oui, j’aime bien avoir ce coté là aussi “naturel” du bronzage.

Avant d’appliquer mon auto-bronzant, j’applique toujours de la crème hydratante (ou vasseline) sur mes ongles et les paumes de mes mains pour éviter les traces brunes à ces zones là. Je sais que j’ai dit précédemment qu’il ne faut pas appliquer de crème hydratante avant mais c’est sur le reste du corps surtout pour avoir le moins de taches possibles, au bord des ongles c’est une autre histoire. D’où le fait qu’il est conseillé d’appliquer l’auto-bronzant avec parcimonie sur ces zones-ci et surtout avec un gant spécial.

Une fois l’application terminée il est indispensable de nettoyer son gant à l’eau claire & de le laisser sécher à l’air libre. Au risque d’avoir des résidus qui s’installent à la prochaine application. Pas très glamour & plutôt embêtant au risque d’avoir des tâches en essayant de les enlever.

Deux fois par semaine, après l’application, j’utilise mon gommage au café pour pouvoir exfolier la peau en douceur et surtout que l’estompage qui se fait au bout de 7 à 10 jours soit plus naturel (évitons les taches au maximum) & une fois sortie de la douche, une crème hydratante parce que malgré tout, ça déshydrate un tant soit peu la peau.

Et pour un rendu un peu plus bronzé encore d’ailleurs, après 24 heures de la première application, j’applique souvent une seconde couche pour un rendu deux fois plus tanné. De quoi avoir le bronzage d’une semaine de vacances sous les tropiques.

MES AUTO-BRONZANTS FAVORIS ?

VITA LIBERATA // ST. TROPEZ // GARANCIA
6

Laisser un commentaire