n.b. : Mes complexes.

Il y a ces sujets dont on ne parle jamais. Qu’on ne traite que très peu, et dont on préfère taire l’existence parfois. Pour autant, même si ce n’est pas forcément des sujets tabous; ça l’est pour nous même. Alors, comme l’a pu faire l’une des mes blogueuses favorites – Natacha Birds -, je me suis dit qu’il était temps de passer au delà de ces défauts et de finalement les assumer. Car personne n’est parfait. On ne sera jamais parfait, & on trouvera toujours une petite chose qu’il ne va pas quoi qu’il en soit. Alors aujourd’hui, pas de top pas de flop. Simplement de moi à vous, et mes complexes. Afin d’en prendre un peu comme une force & de faire de ces faiblesses des alliés en quelque sorte.

Mon corps,
mes vergetures,
mon visage rond d’enfant,
mes cicatrices d’acné et mes pores dilatés.

+ Mon corps.

Pour la faire “courte”, ce doit être mon complexe le plus évident. Ou peut être pas. Après tout, si vous ne me voyez que très rarement en photos sur le blog, en vidéo ou même sur Instagram de manière entière c’est bien parce que ce complexe prend toujours le dessus. Un complexe qui m’a toujours, je dis bien toujours, fait le plus de mal. Celui de ne pas être bien dans ma peau. Celui de ne pas assumer ma taille L/XL. Celui de ne pas avoir le corps parfait de la fille parfaite des magazines. Je n’ai pas ce que l’on appelle la morphologie idéale. Et je ne l’ai jamais eu. J’ai toujours été, plus ou moins, avec des formes si l’on peut dire. Enfant déjà. J’étais une petite fille un peu plus enrobée. Les médicaments pour mes allergies n’ont pas été mes meilleurs amis dans tout les sens du temps. Et aujourd’hui encore, mes rondeurs sont là. Des hanches larges & des épaules aussi larges les une comme les autres. Une sorte de 8 élargi. Trop élargie. Avec une poitrine généreuse, des poignets d’amour et des mollets dignes d’une footballeuse, & la peau qui est flasque et qui tombe sous le haut de mes bras. L’effet yoyo lui, n’a pas aidé. Et l’effet perte de poids rapide non plus. De quoi ne pas permettre à ma peau de reprendre sa place à certains endroit. J’essaye de faire du sport régulièrement quand mon emploi du temps me le permet, mais malgré tout mes bras et moi nous ne sommes pas réconciliés pour le moment. Mais aujourd’hui, je n’aime toujours pas mon corps. Je ne l’ai jamais aimé et je ne l’aimerais peut être jamais. Mais j’ai appris une chose c’est d’avoir confiance en moi. Par mon travail, grâce à mes amis & ma famille, et grâce au blog aussi un peu je l’avoue. Et finalement, la taille 0 n’est pas une référence. Et le combat que je mène, nous sommes plus d’une à le mener. C’est ça le plus important finalement. Les magazines & la taille 0 ne sont plus les références de la mode. Ce qui m’aide un peu à dépasser ce complexe & a en faire un meilleur “ennemi”.

+ Mes vergetures.

Ma perte de poids massive & l’effet yoyo, eux, ont laissé leurs marques. Ces petites rayures tigrés sur mes hanches, mes bras, ma poitrine, mon ventre et mes cuisses. Un peu comme pour me marquer a vie de ce combat que j’ai mené encore & encore, et que je mène toujours. Ces petites marques qui, à mesure des choses, se sont installés pour ne plus jamais partir. Ces petites marques qui, ont un petit effet marbré. Comme ce joli motif à la mode qui recouvre nos carnets, coques de téléphone, ou autres petits goodies au fond de nos tiroirs. Moi, ils sont encrés en moi. Ces petits témoins du passé qui restent & resterons surement. Un peu comme si ces démons qui m’ont hanté, aujourd’hui m’ont laissé une trace de leurs passages. Un peu comme la signature à la fin de la lettre d’adieu. J’arrive à les oublier, petits à petits aujourd’hui. Et elles se fondent dans le décor comme si elles avaient toujours fait parti de moi.

+ Mon visage rond d'enfant.

De bonnes joues. Voilà ce que je retiens de mon visage. Un visage d’enfant qui, au fil du temps, est resté là ou il était. C’est d’ailleurs ce qui marque la plupart des personnes que je revois au fil des années et que j’avais perdu de vue pendant des années. Un visage rond, un visage de petite fille, un visage de Pépperpote. C’est comme ça que m’appelait ma mère étant enfant. Sa petite Pépperpote. Coiffée d’un chapeau et de jolie robe à fleurs. Aujourd’hui j’aime toujours autant les chapeaux et les robes à fleurs & mes joues joufflues elles, sont toujours la aussi. Mon visage d’enfant est toujours là. Loin du visage féminin affiné & aux traits doux, le mien reste rond & enfantin. Et finalement, il me correspond bien. Il me rappelle un peu la petite fille pleine de joie & de rêve que j’étais et qui me rappelle chaque matin, devant mon miroir, la force de croire en ses rêves. De quoi faire de ce complexe, un allié pour avancer & faire ressortir cette petite Pépperpote joyeuse.

+ Mes cicatrice d'acné & mes pores dilatés.

Je crois que depuis que je n’ai plus d’acné, ce qui me complexe le plus dans mon visage ce sont maintenant les traces qu’il a laissé. Et aussi ces petits pores dilatés sur mes pommettes. D’ailleurs, c’est pour ça aussi que je sors que très rarement sans maquillage. Il ya quelques temps, c’était impensable pour moi de sortir faire la moindre chose sans mon fond de teint ou même un coup de correcteur. Aujourd’hui, les choses se sont un peu calmé, j’essaye de faire abstraction de ce complexe qui me ronge quand je passe devant le miroir. A vrai dire, ce n’est même plus pour une question “d’image” c’est plus pour une question de bien être intérieur. Il faut dire que, finalement on peut tous se réveiller un matin avec 3 boutons par ci, ou un tableau de bord digne d’un A320 par là. Et même si on cherche à les camoufler de la moindre des manières, on leur accorde plus d’importance qu’on ne le devrait. Alors oui, aujourd’hui ce qui me complexe le plus – & finalement, je ne pense pas être la seule; l’une des seules à le crier haut et fort oui, la seule à le penser non -, ce sont ces cicatrices et ces pores dilatés, parce qu’ils se voient comme le nez au milieu de la figure mais j’essaye de passer outre tout en les aimant et les combattant. Un peu comme les traces laissées derrière nous qu’on essaye en vain de dissimuler.

0

Blogueuse lifestyle, beauté & parfois mode; je tiens ce blog depuis 2012. Responsable marketing à coté de tout ça dans ma vie professionnelle, le blog est mon petit échapatoire. L'endroit où je divage, je m'exprime & partage ce que bon me semble.

Previous Post
Next Post

10 Comments

  • Très bel articles et photo ! Doux et touchant.
    Quand tu parle de ta perte de poids massive & de leurs effets yoyo > tu as suivi un rééquilibrage alimentaire ou régime.
    Je suis un rééquilibrage alimentaire et j’ai vraiment peur des vergéture…

    • Merci beaucoup ma belle !
      J’ai plutôt fait un rééquilibrage alimentaire drastique – je me restreignais encore plus que ce qui était conseillé -, mais j’ai perdu du poids beaucoup trop rapidement (45kg en 8 mois)… Du coup j’ai des vergetures depuis, mais si tu as l’occasion, je te conseille la bi oil qui est efficace en prévention des vergetures & en réparation. Les miennes sont bien trop anciennes maintenant…
      Bisous bisous

      • Merci ! pour l’info je vais en acheter
        Ah oui 45 kg !! Tu faisais quel type de rééquilibrage alimentaire ? et maintenant tu en es où ?

        • Il n’y a pas de quoi !!
          Disons que je ne mangeais plus qu’à ma faim & surtout j’avais un rééquilibrage prescrit par un médecin.
          Maintenant je continue de suivre les bonnes habitudes, si j’ai envie de me faire plaisir je le fait, mais pour le moment mon médecin préfère que je stabilise mon poids vu la perte intensive que j’ai eu – qui d’après lui est trop rapide, et mon corps me le fait savoir aussi -. Je ne l’ai pas consulté régulièrement malheureusement pendant cette perte de poids même si j’aurais dû. De peur de devoir monter sur la balance qui est mon ennemi encore aujourd’hui…
          Bises

  • Très bel article ♥ Je pense sincèrement que finalement c’est ces petits “défauts” de notre point de vu qui nous rendent si uniques et surtout si joli(e)s. Chaque personne est belle, peu importe sa taille, peu importe son visage, peu importe les traces que la vie laisse sur son corps. Le plus dur est de s’accepter tel que nous sommes, et se trouver joli(e) avec nos imperfections. C’est si triste de se compliquer la vie pour ces broutilles ahah. En tout cas tu es sublime, sincèrement. Prend soin de toi ♥

    • Merci beaucoup ma belle ♥️
      Ton petit mot me touche énormément..
      Tu as raison c’est ce qui fait de nous notre originalité et nous sommes tous imparfaitement parfait à notre manière..
      Prends soin de toi également ma jolie ♥️

  • C’est une très bonne méthode que de manger jusqu’à satiété ! C’est super !
    Moi aussi j’écoute mes sensations alimentaires et je fais un rééquilibrage alimentaire avec une application Fitatu conçu par des diététiciens. Cela m’aide énormément et évite la frustration

    • Je ne connaissais pas cette application, elle a l’air top en effet !
      A l’époque il y a pas trop cette tendance du “healthy” quand j’ai commencé mon rééquilibrage, du coup je t’avouerais que ma seule option était celle du diététicien, mais après j’admets qu’il suffit d’avoir un bon guide & c’est suffisant ! 🙂
      J’espère que tu réussira à atteindre ton objectif en tout cas ! Tout en te faisant plaisir bien entendu ! D’ailleurs, tu évites les frustrations de quelle manière du coup ? Ca peut toujours un peu m’aider hihi !
      Bises

  • Si elle te plait j’ai bien fait de t’en parler 🙂
    Pour éviter les frustrations : je mange de temps en temps des plats qui ne sont pas healthy tout en respectant mes besoins caloriques. J’évite également d’être en dessous de ce qui est recommandé

  • Je n’ai pas encore eu le temps de la checker mais c’est sur ma liste de chose à faire aujourd’hui 🙂 !
    Bonne idée, c’est un peu ce que je fais aussi, en pensant aussi qu’avant tout il FAUT se faire plaisir !

Laisser un commentaire