Le Petit Lunetier & ma vue.

J’ai toujours été une fille à binocles. Du moins depuis le lycée. Mon hypermétropie & moi on le vivait bien jusqu’à ce que mes yeux fatiguées fasse en sorte que je m’endormes en classe, juste derrière – ou devant la face – de mon prof . Autant vous dire que nier que je me suis endormie ce jour là était impossible. Alors c’est là que j’ai pris la décision d’aller chez l’ophtalmo pour corrigé ma vue. C’était l’apogée de la crise entre mon hypermétropie et moi. #lannecdotedontonsenfou. Aujourd’hui, mes journées je les passe devant les écrans. Ordinateurs, téléphone, tablette, tout y passe et mes yeux n’en sont que plus fatigués de tous ces écrans. J’ai donc hésité depuis plusieurs mois de tenter les lunettes anti lumière bleue. Pourquoi cette hésitation? Parce que malgré tout le bien que j’ai pu en entendre j’ai toujours une trêve d’hésitation pour savoir si ça fonctionne ou non, et si ça va être utile ou non. & finalement j’ai décidé de sauter le pas. Après avoir passé huit heures devant un écran d’ordinateur et deux écrans de smartphones par jour, les migraines se font de plus en plus présente et c’était maintenant ou jamais de songer à une autre solution que le paracétamol.

Alors j’ai sauté le pas et ce fut avec Le Petit Lunetier que je l’ai fait. Il y a plus d’un mois maintenant (si ce n’est deux). J’ai opté pour deux modèles qui me faisaient de l’oeil, difficile de choisir entre les deux; qui sont Jenna H & Rachel Z. Deux sacrées vernardes, qui ont tout de même la cote sur la blogosphère & sur Instagram. Une version classique, simple & sophistiqué pour Jenna. Quant à Rachel, on est plus sur du vintage-rétro digne des années 70. Deux univers que j’aime beaucoup, et deux mondes qui peuvent changer tout un look. Mais vous l’avez bien compris, si j’ai choisi de me munir de ces deux paires ce n’est pas une question de style ni d’effet de mode c’est surtout pour leur action première : protéger mes yeux de la lumière bleue.

La question primordiale que vous devez vous demandé en lisant cette article c’est surement “& alors ça fonctionne?”. Alors pour répondre à votre question immédiatement, je peux vous dire que oui, ça fonctionne. J’admets avoir été dubitative les premiers jours, mais aujourd’hui plus aucun doute à ce sujet. Je ne peux d’ailleurs plus m’en passer. Les premiers jours mes yeux étaient un peu perplexe, c’est comme si ils se demandaient ce que je leurs voulais. Mais finalement ils se sont très vites adaptés. Au bout de trois jours, problème réglé. Il faut savoir que ces verres sont spécialement traités, et qui dit spécialement traité dit modification sur le verre donc modification des couleurs, c’est assez perturbant quand vous les avez sur le nez & que vous regardé ailleurs que votre écran d’ailleurs, comme si le monde avait changé de couleurs. Une teinte un peu plus chaude. Un minimum plus chaud. Je ne dis pas non plus que la différence est énorme mais il y a quand même une différence plus ou moins perceptible. (Comme la version nuit de la lumière sur l’iPhone quoi).

Concernant les changements, et pas des moindre pour le coup; mes insomnies se sont atténuées. Qui dit moins d’insomnie égale moins de fatigue. On pourrait se dire que c’est rien mais passé huit heures sur un écran, et huit heures avec les yeux qui sont attaqués par cette lumière bleue je peux vous le dire, ça donne des insomnies. Ce n’est pas pour rien qu’on dit toujours qu’il faut se coucher dans le noir, loin d’un écran pendant vingt minutes avant de dormir. Sauf qu’en insomniaque, premier réflexe quand on arrive pas à s’endormir ? Smartphone, Instagram & tout le baratin. Bref un cercle vicieux. D’ailleurs, je ne sais pas vous, mais avant j’avais toujours ces “éclairs” avant de m’endormir lorsque je fermait les yeux (suis-je folle?), aujourd’hui ils se sont nettement atténuer. C’est au point où je me demande si ils sont encore là (Allô la Terre ? Y a quelqu’un?). Comme quoi, la lumière bleue & tout ces écrans ne sont véritables pas nos “amis” même si on les aimes. & en second je dirais même que je suis tout simplement fatiguées. Mes yeux ne clignotent plus (oui parce que ma paupière gauche se prenait pour un clignotant auto, comme si on allait constamment tourner à gauche). Et je supporte mieux le fait de rouler la nuit car mes yeux sont nettement moins fatigués & donc plus concentrés sur ce qui se passe autour – de quoi aider mon hypermétropie au maximum -.

Vous l’aurez donc compris, Le petit Lunetier & moi c’est devenu une véritable histoire d’amour. A la vie, à la mort comme on dit. Aussi bien au niveau du design – qui n’est pas négligeable avouez le – qu’au niveau de l’efficacité de ces verres protecteur contre la lumière bleue des écrans. Même si je l’admets, avoir cru au début qu’il s’agissait simplement d’un coup de pub comme on en voit énormément sur les réseaux sociaux; il faut dire que là j’approuve à deux mille pour cent. Pour les personnes qui passent énormément de temps devant leurs écrans, c’est vraiment une chose que je conseille les yeux fermés (t’as compris l’allusion pourrie?). Sans aucun doute. Mes yeux n’ont qu’une chose à dire : “merci Le Petit Lunetier”.

Et vous, vous avez déjà testé les lunettes anti lumière bleue ?

0

Blogueuse lifestyle, beauté & parfois mode; je tiens ce blog depuis 2012. Responsable marketing à coté de tout ça dans ma vie professionnelle, le blog est mon petit échapatoire. L'endroit où je divage, je m'exprime & partage ce que bon me semble.

Previous Post
Next Post

Laisser un commentaire