Seconde fois que je me suis rendu à Londres & cette ville m’émerveille toujours autant. Cette fois ci, ce n’est pas trois petits mais quatre & demi et cette fois entre sœurs. La fois passé il s’agissait d’un voyage plus ‘conventionnel’ dans le sens où il s’agissait de ma remise des diplômes & le temps me manquait pour explorer toutes ces petites ruelles londoniennes aux architectures magiques & surtout aux jolies couleurs du street art. Alors cette fois ci, toute une autre organisation & nous sommes partie toute les deux à la conquête de Londres, avec en main de quoi immortaliser cette jolie ville. Et surtout un programme bien chargé & bien composé.

SAMEDI

Samedi. Une fois les pieds sur le sol londonien & nos affaires déposées à l’hôtel, nous n’avons pu nous empêcher de partir à la chasse au trésor des Street Art. Ce que j’aime à Londres c’est ça, tout ces styles interposés, mélangés & à la fois si bien organisé & harmonieux. & C’est à Shoreditch que nous avons commencer cette escapade. Notre hôtel étant au beau milieu de ce lieu atypique il faut dire qu’on était au cœur de cette chasse au trésor.  D’ailleurs, par la fenêtre de notre chambre d’hôtel, on pouvait l’admirer encore & encore de nuit comme de jour. Mais on en voulait encore plus, encore & encore comme jamais rassasié par la beauté de ces Street Art aux détails magiques. & un détour par Brick Lane était d’ailleurs tout autant indispensable pour en admirer encore & encore. Cette précision dans le coup de pinceau ou simplement au coup de la bombe à taguer est juste époustouflante. Ces différences harmonieuses, ces styles diversifiés allant du bâtiment tagué de forme géométrique au visage en noir & blanc qui se situe à deux pas de ce dernier. Comment ne pas tomber amoureuse de Londres dans ces circonstances? Et comme une image vaut mille mots, les photos parlent d’elles même.

& pour exploiter cette diversité au mieux, l’après midi nous nous sommes rendu à Oxford Street. Le temps de quelques boutiques par ci & par là, quelques repérage pour le e-shopping de la rentrée & surtout voir cette fameuse avenue qu’est Oxford Street sans en oublier son énorme intersection et ses six passages piétons. Oxford Street & ses jolis architectures, ses bâtiments de blanc-gris vêtu, & ses vitrines magiques. Sans en oublier sa foule bien entendu. Oxford Street mais aussi Carnaby Street et cette fois ci avec ses architectures tellement diverses & variées. Ses couleurs. Son originalité & ses lumières. D’ailleurs il y a un magnifique street art qui se cachait là & que l’on a pu s’empêcher d’admirer encore & encore.  Nous sommes bien rester la deux bonnes heures à se balader dans ces jolies ruelles, à se perdre, à découvrir et bien entendu à faire de Londres notre amour pour toujours.

Un détour par Piccadilly Circus rapidement & par China Town, pour y voir ses jolies arches asiatiques, ses statuts & tout ses restaurants asiatiques à perdu de vue, pour au final nous rendre à Trafalgar Square. J’aime beaucoup cette place. C’est l’un de mes endroits favoris de Londres d’ailleurs. Toute ces arts de rue, du dessin à la craie sur la place, du chanteur avec sa guitare ou son saxo, & aussi ses jongleurs, magiciens & cracheurs de feux qui font leurs Show sur les hauteurs de la place. Ces personnes, habituées, qui siègent sur les marches à attendre le coucher du soleil, à s’y reposer entre amis, en famille ou en amoureux. C’est d’ailleurs un peu ce coté de Trafalgar qui m’a charmé. Ce calme, cette « tendresse ».

DIMANCHE

Si il y a bien une chose par laquelle je voulais commencer notre journée du dimanche c’est le marché aux fleurs de Columbia Road. Voir ces jolies fleurs, ces multiples sortes & ces nuances de couleurs. C’est fou comme ces fleurs peuvent être belles. Comme leurs couleurs peuvent se marier sans pour autant être accordées. Alors le temps d’une petite heure, j’ai observé le soleil jouer avec l’ombre & la lumière sur ces jolis pétales de couleurs & surtout sur ces différentes formes diverses et variés. & au delà de les observer j’ai de mon coté aussi joué avec ces couleurs, cette lumière & ces ombres. Comme une enfant à attendre les ombres ici & là pour pouvoir prendre quelques clichés ici et là.

Une fois ce petit parcours terminé cette fois ci il était temps de se rendre dans les jolis parcs. En commençant par St James Park & Green Park, de chaque coté de Buckingham Palace & bien entendu : hyde park. La course organisé à certes pris énormément de place au sein de cette jolie allée menant à Trafalgar Square, certes, mais à coté de ça nous avons tout de même pris le temps de nous laisser prendre au jeu de flâner dans l’herbe tel les londoniens et londoniennes pouvait le faire, en mangeant assises dans l’herbe au soleil dans le calme doux de ces parcs. A la recherche des petits écureuils qui gambadent dans l’herbe & qui grimpent au long des arbres. Ces fous comme cette jolie grande ville peut à la fois d’être pleine de magnifique architecture mais à la fois être verte & pleine de couleurs et de nature.

Alors après avoir flâné, avoir fait « semblant » d’être nous aussi londoniennes, après avoir parcours ces parcs à la verdure magique, nous avons repris notre place. Nos places de touristes. Et après notre petite balade nous avons décidé de prendre le Big Bus Tour – que j’avais déjà pris lors de mon précédent voyage – pour pouvoir admirer encore & encore ces magnifiques bâtiments, ces magnifiques quartiers, et surtout cette diversité.

LUNDI

Lundi, c’était un peu notre dernier jour complet au cœur de Londres. Alors nous avons voulu pouvoir voir tout ce qu’il nous restait à voir, de grand. Alors après avoir fait un petit tour par Oxford St une dernière fois pour dire adieu à ces jolies boutiques, à Topshop et ses extravagances mais aussi à toutes ces jolies vitrines. Sans en oublier le Primark par lequel nous avons fait un petit détour pour y découvrir avec surprise ce coin réservé à Harry Potter. Autant vous l’avouer mais j’était tel une enfant avec ce décor magique & tout ces produits. Ma valise pour Poudlard est prête.

Mais ce ne fut pas le plus gros de notre journée. Car après s’être arrêter pour une pause « apéro » nous avons pris la direction de Camden Town. Camden Town et ses facades excentrique. Camden et son marché. Camden et ses petites cabanes-restaurants. Je n’avais jamais mis les pieds à Camden. & à vrai dire je regrettais de ne pas y être allé plus tôt. Son style rock & à la fois si industriel des bâtiments, ses diversités, ses facades des plus originales & surtout son petit marché dans lequel on a juste envie de se perdre encore & encore pour en découvrir toujours plus au long de nos pas. C’est d’ailleurs ce que nous avons fait, en passant par la gauche ou la droite, « & si on passait par là pour voir ? ».  De quoi découvrir tout ce que Camden & son marché et ses ruelles avaient à nous offrir. Du stand de nourriture au stand de petit bijoux d’une créatrice, où à une sorte de marché aux puces de vieux Polaroid, tout ce que Camden peut être finalement. C’est un peu ça l’esprit qu’on ressent à Camden, on se sent comme chez soi quoi qu’il en soit. Alors nous nous sommes perdus, nous nous sommes assises au bord du canal, nous avons observé deux personnes ouvrir cette écluse manuellement, et nous avons senti toute cette diversité – cette harmonie – dans l’air. Nous nous sommes aussi assise à l’un des bars que l’on peut trouver à Camden (et dont je vous parlerais d’en un autre article prochainement) qui nous offrait un cadre magique & encore une fois si différent de l’esprit de Camden mais si bien à sa place.

MARDI

Pour notre dernière demi journée nous avions décidé de passer une matinée plutôt au calme. Ne pas courir à gauche & à droite mais plutôt aller découvrir Leadenhall Market et s’y balader tranquillement tout en y dégustant un petit café pour ma part & un jus pour ma sœur. Pourquoi Leadenhall Market ? Simplement pour ses faux airs de Harry Potter. On aurait presque l’impression d’y être. Un petit coin atypique au milieu de tout ces building qui doivent bien atteindre le ciel & avoir une vue imprenable sur l’ensemble de Londres. Ce petit lieu est si bien caché que sans carte ou sans guide on ne le trouverait pas – ou on passerait à coté sans y prêter attention -. D’ailleurs on y trouves aussi bien des petits restaurants-bars que des cafés sympas, que des boutiques et un petit stand de fleurs – #flowerspower.

Puis nous avons lentement rejoins la gare de Leadenhall Market pour y prendre notre train jusqu’à l’aéroport où nous attendait notre dernier hotel avant le départ du lendemain matin. Avec la nostalgie que tout ces moments et ces images ne soient déjà que des souvenirs et un pincement au cœur de quitter Londres.

0