Une histoire de Blush, Face Studio de Gemey

26 janvier 2017

Je n’ai jamais été une grande fan de blush. D’ailleurs c’était même le cadet de mes soucis questions maquillage, n’en voyant pas trop l’intérêt ni même ce que ça pouvait concrètement changer à mon maquillage avec mes joues qui rougissent par elle même – surtout avec ce froid – . Et il y a eu ce blush qui a su me faire l’aimer comme si c’était lui que j’attendais depuis tout ce temps. J’avais jusque là deux blush qui se battaient en duel dans mon tiroir. Qui, en plus de ça,  finissait par se languir de mon m’enfoutisme total envers eux. Un peu comme si j’avais succombé à ces blushs histoires d’en avoir un ou deux. Pour dire “oui j’ai deux blushs”, waouh l’exploit.

Vous l’aurez donc compris, ce n’est pas part folie que j’ai embarqué ce blush au teinte rouge. C’est bien par coup de cœur, coup de foudre, coup d’amour! Ce joli corail avec sa nacre dorée et ses reflets rougeâtre. Jusqu’à maintenant les deux seuls blush que j’avais été formellement rose bonbon, une teinte qui se mariait à la perfection avec ma chevelure brune – pour le peu de fois où je les avais sorti du tiroir -. Il s’agit du joli blush “CORAL FEVER” de chez Gemey Maybelline, de la fameuse collection Face Studio.

Je suis non seulement dingue de sa couleur dans son petit packaging a ouverture papillon, mais aussi de son rendu qui est juste parfait. Léger, nacré, lumineux et surtout facile à travailler. N’étant pas une pro des blush, j’ai tendance à avoir la main lourde rapidement et je préfère de loin avoir quelques chose de facile à travailler pour ne pas me louper et ressembler à Bozzo le clown. Depuis, je crois que je n’ai jamais mis autant de blush de ma vie. Il n’y a pas un jour où je m’en passe. Toujours dans ma trousse de maquillage, avec mon petit pinceau; il ne me quitte plus. J’en suis totalement raide dingue et faut dire qu’il y a de quoi, son rendu et juste magique & ce coté léger permet vraiment d’éviter l’effet too much; à éviter dans toute les situations. Au alentour de 10 euros, il faut dire que je regrette en aucun cas mon petit achat pour le coup. Il m’a totalement changer mon point de vu sur les blushs. Toute une histoire de blush. Fever, Coral Fever!

0

Laisser un commentaire

MES COUPS DE CŒURS SHOPPING