Mon père Noël “secret” : CASouls

ARTICLE EN COLLABORATION AVEC CASOULS

Après la sortie de mon article sur ma fameuse wish list de la retardataire que je suis, la marque CaSouls m’a contacté via INSTAGRAM concernant mon petit vœux sur ce bracelet magique dont je rêve depuis plus d’un an maintenant. Le fameux petit point sept de ma wishlist. Un message inattendu, moi la fille fan de ces créatrices, leurs créations, et de cette petite boutique, qui me demandait si j’avais reçu à l’heure actuelle ce fameux bracelet dont je parlait. N’étant pas le cas, et le père Noël leur ayant dit que j’ai été très gentille cette année, ils ont pris l’initiative de m’offrir le bracelet de mes rêve pour Noël.

CaSouls, pour celles et ceux qui ne connaissent pas – ou plutôt pas encore -, c’est une marque de bijoux fait main. De petits créatrices qui se donnent corps & âme pour développer un petit cadeau mémorable, unique & surtout secret avec ses réalisations en code morse. Que se soit bracelet ou collier, il y a de quoi trouver son bonheur, même lorsque l’on a pas d’idée il y a toujours les petits mots basiques comme “maman”, “amour”, “sœur”, “je t’aime”, ou même encore une petite collection de bracelets pour la lutte contre le cancer (que vous pouvez retrouver ici). J’aime cet état d’esprit mais surtout le fait que ces petits bijoux soit fait main avec tout l’amour que l’on peut donner. Chaque réalisation est unique et magique à sa façon.

Ils avaient donc pour envie de faire vivre l’un de mes vœux de cette fameuse petite liste et m’ont donc permis de choisir le bracelet que je voulait sur leur site web et bien entendu le mot que je voulais sur mon bracelet, tout en leur mentionnant ma taille de poignet que j’ai bien sûr du convertir en inches avant. Ni une ni deux, je me suis donc précipité sur le site & j’ai analyser tout les petits bracelets à la recherche de celui que je voulais. Ce qui était sûr dans ma tête c’est que je voulais un argenté avec mon prénom, Emeline, comme mot personnalisé. Embarqué par le Père Noël dans sa hotte, le vingt-quatre au matin, j’ai reçu mon petit cadeau lundi dernier. Tout en me prévenant de l’envoi ils ont tenu à me souhaiter un joyeux Noël ainsi qu’à mes proches. Une petite attention touchante. C’est donc dans une petite boite blanche marqué du joli logo de CASouls noir, que j’ai retrouvé mon petit bijou et un petit mot de la part de Malo, mon interlocuteur. Bien entendu, je ne me voyait pas recevoir ce petit cadeau de mon père Noël presque-secret sans vous en parler ici. Après tout, c’est là que tout a commencé.

Pour celles & ceux qui auraient envie d’avoir un petit bracelet personnalisé – ou non, les mots basiques sont là – vous pouvez non seulement retrouver les produits CaSouls directement sur leur site internet, ou sur Etsy.

J’ai donc opté pour le petit bracelet MORSE CODE BRACELET – CURB CHAIN & STANDARD BEADS en taille 7.5in. Ce que j’aime dans ce bracelet ? Sa finesse sans exception. C’est vraiment le type de bijoux que j’aime porté au quotidien & surtout pour aller travailler dans le sens où c’est un bijoux plutôt discret, mais aussi raffiné et surtout magnifiquement réalisé. Depuis que je l’ai il n’y a pas un jour où je ne l’ai pas porter. & moi la fille qui a tendance à oxyder les bijoux je peux vous assurer que pour le coup ce n’est pas le cas. Toujours aussi argenté, toujours aussi beau & aucune trace verte sur mon poignet à l’horizon. La preuve ultime qu’il ne s’agit pas d’une pacotille de plus. Il passe vraiment avec tout, aussi bien avec un sweat-shirt & des baskets qu’une petite robe, des talons, et un trench.

Un énorme coup de cœur qui s’est vraiment transformé en coup de foudre. Un bracelet unique, fait main qui m’a conquis au premier coup d’œil. Je l’adore, je l’aime, rien de plus. Merci CASouls pour ce magnifique cadeau, avec tout mon amour, Emeline.

1

Blogueuse lifestyle, beauté & parfois mode; je tiens ce blog depuis 2012. Responsable marketing à coté de tout ça dans ma vie professionnelle, le blog est mon petit échapatoire. L'endroit où je divage, je m'exprime & partage ce que bon me semble.

Previous Post
Next Post

Laisser un commentaire