Douce nuit, Insomnie.

Je suis de celles dont les nuits peuvent être vite perturbées. De celles qui rêvent de nuits paisibles et de nuits pleinement satisfaisante. Mais malheureusement mon coté insomniaque peut parfois prendre le dessus. Et puis j’ai fini par trouver comment le surpasser, comment avoir des nuits plus ou moins paisibles mais suffisamment satisfaisante de façon à ne pas me lever du mauvais pied et être en pleine forme pour aborder la journée suivante. Ces quelques petites choses qui sont devenues un automatisme et que je fait sans vraiment m’en rendre compte & qui finalement me vont biens. Quelques petites astuces ou plutôt une sorte de rituel pré-dodo, ces quelques petites choses existentiels qui font que je serais capable de trouver le sommeil calmement et plus facilement. Un peu comme des habitudes de petite mamie.

dsc_0075

LE NOIR COMPLET

Je crois bien que c’est le béa-ba de la nuit paisible, du moins pour moi. La moindre petite source de lumière a le chic pour me réveiller ne serait-ce que les rayons du soleil ou même le lever du jour à travers les volets. D’ailleurs ça ne date pas d’hier quand on y pense, à l’age de huit ans j’étais déjà réveiller tel un hibou au premier faisceau lumineux qui apparaissait dans ma chambre alors autant vous dire que les réveils à 5h00 du matin devant M6 Music, ça me connaissait déjà à l’époque. Pas grand chose à changer aujourd’hui, du coup le noir complet est existentiel à la pérennité de ma nuit complète. On ferme les volets, on met son petit masque de nuit et on se glisse dans son lit dans un noir complet.

LOIN DE MOI CES VIBRATIONS & CES ONDES

J’ai mis longtemps à comprendre l’importance d’éviter toutes ces ondes magnétiques à mon chevet. Entre téléphone portable & ordinateur, les ondes qui peuvent être présente dans la pièce surcharge tellement l’atmosphère que moi et mes insomnies ont été un bon duo d’idiots. Sans trop savoir pourquoi au début, puis par m’enfoutisme par la suite, j’utilisais mon téléphone jusqu’à ce que mes yeux tombent de sommeil – ce qui généralement avait tendance à durée des heures & des heures -. J’ai tout d’abord commencé avec mon ordinateur qui avait trouver sa place dans le salon puis mon téléphone qui a fini par être posé à plus d’un mètre de ma tête. C’est là que la différence entre une nuit basique et une nuit paisible m’est apparu. Tout ces nouveaux téléphone qui charge encore & encore des données, à longueur de temps, c’est un peu ça qui fait que les ondes électromagnétiques qui survole la pièce nous empêche de retrouver les bras de Morphée – alors oui le mieux serait de le sortir de ma chambre complètement mais vu qu’il fait office de réveil, c’est un peu complexe, l’éloigner est déjà suffisant -. Le marchand de sable peut vous balancer une plage, rien à faire, pas un grain de sable dans l’œil. D’ailleurs hormis les ondes, il faut l’avouer le mode silencieux & ses vibrations n’est pas mieux. Depuis, j’ai décidé d’utiliser la fameuse option “ne pas déranger” et sa petite lune : plus de vibration et plus de lumière !

UN LIT BIEN FRAIS

Qui n’aime pas avoir un lit bien frais dans lequel il faut se glisser quand arrive la fin de la journée? Personne à mon avis. Des draps qui sentent bons le frais, un peu de fraîcheur qui permettra à notre corps de trouver sa température mais surtout de quoi trouver le sommeil à coup sur, il faut que la chambre soit bien oxygénée alors le mieux? ouvrir la fenêtre en grand une ou deux heures avant de plonger dans son lit. La température idéale est plus ou moins de 17°C – frilleuses? Optez pour des chaussettes & une grenouillère -. Il faut qu’il soit aussi un peu comme un lit de princesse aussi. Une couette bien cosy, des coussins qui ont leurs places et leurs utilités, et surtout un matelas moelleux digne des nuages qui flottent dans le ciel. & on n’oublie pas le pyjama bien cosy qui va avec!

UNE ATMOSPHÈRE PAISIBLE

Comme dis, pas trop chaud mais pas trop froid non plus. Et pour avoir non seulement un lit frais mais une atmosphère paisible l’aération de la pièce est nécessaire. J’ai aussi remarqué que dormir dans une chambre digne d’un champs de bataille à le chic pour perturbé le subconscient & donc avoir un petit effet insomniaque. Pensez donc à bien organiser votre chambre, ranger les espaces à ranger, et vous respirerez. D’ailleurs en parlant d’atmosphère il y a bien ses brumes de sommeil qui existe, qui peuvent aider à trouver le sommeil plus rapidement mais personnellement je préfère tout de même mes bougies fleurs de baie de Partylite. Comme je ne dors pas tout de suite en générale, je l’allume le temps de ma lecture, le temps d’écouter mes quelques notes musicales de piano qui m’aide à m’apaiser et j’ouvre bien-sûr la fenêtre de façon à évacuer les mauvais cotés de l’air.

SE RELAXER & NE PLUS PENSER

Ces notes musicales ont le don de me relaxer et de m’emporter au plus loin. Non seulement, je me concentre sur chacune de leur tonalités de façon à oublier mes petites pensées, mais le mieux et encore d’opter pour de l’auto-relaxation. Par exemple : imaginez votre corps étendu, puis imaginez que chacune des parties s’enfoncent dans le matelas jusqu’à ce que vous soyez totalement détendu tout en vous concentrant sur les bruits autour de vous – la montre et son tic-tac, le bruit du frigo dans la cuisine, les bruits extérieurs si vous avez la fenêtre ouverte -. Se relaxer & surtout oublier ce qui a pu nous travailler toute la journée, c’est l’une des bases fondamentales pour éviter l’insomnie.

dsc_0067 dsc_0085 dsc_0078

0

Blogueuse lifestyle, beauté & parfois mode; je tiens ce blog depuis 2012. Responsable marketing à coté de tout ça dans ma vie professionnelle, le blog est mon petit échapatoire. L'endroit où je divage, je m'exprime & partage ce que bon me semble.

Previous Post
Next Post

1 Comment

Laisser un commentaire